COVID-19: AGIL appuie les journées de sensibilisation communautaire conduite par OIM

Dans le cadre de la riposte contre la COVID-19, AGIL internationale en appui aux initiatives citoyennes a procédé à la remise de 150 kits sanitaires au Collectif ” Mou Corona Khaninma ” ce vendredi 03 juillet 2020 à l’occasion des journées de sensibilisation communautaires appuyées par  l’OIM-Guinée.

L’objectif de ces journées était de contribuer à limiter la propagation de la pandémie de COVID-19 en Guinée à travers la sensibilisation des chauffeurs de taxis de toutes catégories et les passagers sur le respect strict des mesures barrières afin de favoriser l’adoption des mesures barrières de façon pérenne.

Ces activités avaient pour but également de regrouper des Guinéens participant bénévolement à la mobilisation nationale pour tenter de limiter la propagation du coronavirus et lutter contre la réticence communautaire afin d’impulser une prise de conscience général chez cette cible fortement exposée, dans le souci de contribuer à la maitrise de la chaine de propagation du covid-19 tel que défini dans la stratégie stop covid-19 en 60 jours.

Ces activités de sensibilisations se sont déroulées sur deux (2) sites à savoir : les communes de Ratoma et de Matoto, respectivement sur les sites du Rond-point Hamdallaye et du Rond-point Tannerie du vendredi 03 juillet au dimanche 05 juillet dernier.

Des bénévoles du collectif au nombre de 8 ont été reparti sur les deux et ont assuré l’animation des stands avant de procéder à la distribution de 1 000 flyers, 1000 masques locaux et 50 Tee-Shirts avant de distribuer des kits de lavage des mains aux heureux gagnants après des jeux de rôle sur la Covid-19.

Au terme de ces journées de sensibilisation, 1000 chauffeurs de taxis de toutes catégories et des passagers ont été sensibilisés au respect strict des mesures barrières et qu’ils aient appris tous les moyens possibles de limiter la propagation de la maladie.

 

Service Communication AGIL

RECCLAS: Formation des acteurs en décentralisation et déconcentration

Dans le cadre de la mise en œuvre du Projet ReCCLAS (Renforcement de la Collaboration entre les Collectivités Locales et les Autorités Sanitaires) dans la région de N’Zérékoré, s’est tenu ce vendredi 19 juin, à Diarraguérela (sous-préfecture de Beyla) pour 6 (six) jours la formation des membres du conseil communale et les agents de santé sur le plan 2D (décentralisation et déconcentration).

Cette formation a pour objectif de permettre à ces différents acteurs à mieux s’approprier des différents outils du processus de décentralisation et de déconcentration notamment, l’implication des communautés dans la gestion de leurs structures de santé (CS et PS).

Cette formation sera élargie dans les sous préfectures de Moussadou, Gbènssoba, Koumandou, Sokourala et Samana.

Le ReCCLAS, consiste à améliorer la santé de la population via la promotion de la santé communautaire dans 25 collectivités des préfectures de N’Zérékoré, Beyla et Lola.
Il est ReCCLAS est une composante du PASA cofinancé par l’Union européenne et l’AFD – Agence Française de Développement.

il est important de rappeler que ce projet est conjointement mis en oeuvre par TDH (Terre des hommes) PRIDE et AGIL

#AFD, #UE

Framingham: The study and the town that changed the health of a generation

Duis aute irure dolor in reprehenderit in voluptate velit esse cillum dolore eu fugiat nulla pariatur. Excepteur sint occaecat cupidatat non proident, sunt in culpa qui officia deserunt mollit anim id est laborum. Sed ut perspiciatis unde omnis iste natus error sit voluptatem accusantium doloremque laudantium. Read more “Framingham: The study and the town that changed the health of a generation”