RECCLAS: Formation des acteurs en décentralisation et déconcentration

Dans le cadre de la mise en œuvre du Projet ReCCLAS (Renforcement de la Collaboration entre les Collectivités Locales et les Autorités Sanitaires) dans la région de N’Zérékoré, s’est tenu ce vendredi 19 juin, à Diarraguérela (sous-préfecture de Beyla) pour 6 (six) jours la formation des membres du conseil communale et les agents de santé sur le plan 2D (décentralisation et déconcentration).

Cette formation a pour objectif de permettre à ces différents acteurs à mieux s’approprier des différents outils du processus de décentralisation et de déconcentration notamment, l’implication des communautés dans la gestion de leurs structures de santé (CS et PS).

Cette formation sera élargie dans les sous préfectures de Moussadou, Gbènssoba, Koumandou, Sokourala et Samana.

Le ReCCLAS, consiste à améliorer la santé de la population via la promotion de la santé communautaire dans 25 collectivités des préfectures de N’Zérékoré, Beyla et Lola.
Il est ReCCLAS est une composante du PASA cofinancé par l’Union européenne et l’AFD – Agence Française de Développement.

il est important de rappeler que ce projet est conjointement mis en oeuvre par TDH (Terre des hommes) PRIDE et AGIL

#AFD, #UE

Lutte contre COVID-19 : AGIL & Tinkisso Appuient l’ANSS dans la campagne “Stop Covid-19 en 60 jours…”

Dans le cadre de la riposte contre la COVID-19, a eu lieu ce lundi 8 juin 2020 à la Direction de la Santé de la ville de Conakry (DSVCO) le lancement de la stratégie communautaire dénommée « Stop Covid-19 en 60 jours Mobilisons-Nous ! ».

AGIL Internationale et Tinkisso ont pris part à la cérémonie de lancement qui a connu la présence des autres acteurs qui interviennent dans la riposte notamment, les autorités sanitaires et les partenaires techniques et financiers.

L’objectif est de rompre la chaine de transmission communautaire dans la zone Conakry-Coyah- Dubreka d’ici fin juillet 2020 à travers:

  • l’engagement communautaire et la mobilisation sociale ;

  • le suivi des contacts ;

  • le dépistage des cas contacts ;

  • la prise en charge à domicile et confinement ;

  • le référencement des cas ;

  • le soutien alimentaire et économique aux ménages ; et

  • le contrôle sanitaire dans les zones de confinement.

Les résultats attendus de cette stratégie d’interruption rapide de la chaine de transmission communautaire sont les suivants :

  • Tous les contacts des cas positifs sont identifiés et suivis pendant 14 jours ;

  • 100% des contacts sont dépistés entre le 12ème et le 14ème jour de leur suivi ;

  • Les ménages abritant les cas positifs sont identifiés ;

  • Les familles confinées sont sensibilisées au respect des mesures de barrières sanitaires, de confinement et de prise en charge ;

  • Le confinement et la prise en charge des cas confirmés asymptomatiques et pauci- symptomatiques sont effectifs à 100% ;

  • Le transfert de tous les cas ne répondant pas aux critères de sélection notamment les cas graves et les cas avec comorbidités est organisé vers un centre de prise en charge dédié à la Covid-19.

AGIL & Tinkisso appuient cette campagne à travers :

  • Le déploiement de dix-neuf (19) mobilisateurs sociaux dans les cinq (05) communes de Conakry, les préfectures de Dubréka, Coyah et d’autres localités pour appuyer les équipes médicales dans les ménages afin de faciliter leur travail;

  • La distribution de quinze mille (15 000) flyers contenants les messages sur les mesures barrières ;

  • La distribution cinq mille (5 000) affiches sur le port et l’utilisation des masques ;

  • La distribution de 2 000 kits de lavage des mains dans les ménages qui seront touchés par la campagne.

A cette cérémonie, il y’avait les agences des nations unies et d’autres organismes d’appui aux efforts du gouvernement dans les domaines de la logistiques, prise en charge, surveillance et Communication & mobilisation sociale.

Il est important de rappeler que le confinement des ménages est associé à des mesures d’accompagnement, à savoir : i) Fourniture d’un sac de riz par ménage, ii) Soutien financier forfaitaire par ménage1 (prix de sauce 60 000 GNF pour 14 jours soit 840 000 GNF par ménage) par transfert monétaire.

Les ménages des cas nécessitant une hospitalisation bénéficieront en tant que contacts aux mesures d’accompagnement prévues dans le plan.

La cérémonie a pris fin par les bénédictions du représentant des leaders religieux et la remise des kits Sanitaires, denrées alimentaires et un montant symbolique pour faciliter le confinement à certaines familles.

Mobilisons-Nous contre la COVID-19 en 60 jours !  #StopCoviden60Jours

Le service de communication de l’AGIL